Historique

Historique

Stage d’écriture du 10 au 13  mai 2016

L’Association UNE ILE DES AUTEURS, présidée par Marie de Hennezel, a organisé un stage d’initiation à l’écriture de la nouvelle, dans le cadre du deuxième concours de nouvelles qu’elle lance : « le prix de la Nouvelle de l’île d’yeu ».

10 personnes  ont participé à ce stage. Le stage était animée par Roula El Jabri, présidente de l’association Si j’écrivais. Il s’est déroulé dans la salle du Prieuré de Saint Sauveur.

Roula El Jabri a parlé de ce qui caractérise une nouvelle et la différencie d’un roman, aussi court soit-il.

Première règle : la nouvelle est un texte court (5000 à 15000 signes) même si certaines nouvelles peuvent être plus longues, et qu’il peut y avoir de très bonnes nouvelles de deux pages!

Deuxième règle : la nouvelle est raconté par quelqu’un à la forme impersonnelle. Le style doit être ramassé. Pas de détails superflus. Tout est lancé dès le premier paragraphe.

Troisième règle : Il doit se passer quelque chose. En général, la nouvelle révèle un secret ou bien quelque chose bascule. le protagoniste n’est plus le même avant et après ce moment clé.

Quatrième règle : Il faut pouvoir la lire d’une traite. Si on s’arrête en route, c’est que quelque chose ne va pas. c’est sans doute cette caractéristique qui est la plus importante. Il faut que la nouvelle vous tienne en haleine. Elle doit créer un certain suspense.

Cinquième règle : il faut une unité de lieu (dans le cadre du concours lancé par l’Association UNE ILE DES AUTEURS, le cadre doit être l’île d’Yeu) et de temps

Sixième règle : deux ou trois personnages pas plus.

Septième règle : le titre est important.

Cette deuxième expérience d’un stage d’écriture sur l’île d’Yeu a été un succès. J’ai le sentiment qu’il a donné envie d’écrire. L’ambiance était très bonne, l’animatrice d’une grande qualité. Les participants ont tous exprimé le désir que d’autres stages soient proposés à l’avenir.

 

img_8371

 

Le 12 aout 2009, 27 auteurs de l’association « une ile des auteurs » dédicacent leurs livres à Saint Sauveur et Port-Joinville – Ile d’Yeu