Le kayak – Zelie

Le kayak – Zelie

Le kayak

Un matin où tout le monde était à la plage ou à Tatie Bichon, un kayak arriva sur la petite plage de la Meule (en descendant après la chapelle).

Tous les baigneurs, chouineurs et bronzeurs se retournèrent car ce kayak était inoccupé.

Personne assis, personne ne pouvait télécommander, car ce kayak était plein de boutons de pilotage. Deux personnes appelèrent la police, une maman appela le détective de l’île d’Yeu. Dix minutes plus tard la panoplie de policiers était sur place.Le détective arriva à 300km/h. Mais comme une Jaguar ne passe pas inaperçue, le policier appela le détective au volant et lui mit une amende. Il fit partir la Jaguar. Le détective dut examiner quatre fois le kayak avant d’y trouver un cheveu vert. Il entra dans le moteur: rien. S’installa à l’avant et demanda à un policier de venir à l’arrière puis il partirent.   Il était cinq heure du soir quand le policier ramena le détective chez lui.

Le lendemain matin le kayak avait bougé de 2m par rapport à la veille. Il fermèrent la plage à tout public et installèrent des caméras de surveillance, des détecteurs et des petits capteurs sur les rochers. Cette nuit là à une heure du matin un bateau s’approcha de la côte et un homme moyen aux cheveux verts commença à piloter le kayak. Les policiers sortirent de leur cachette et demandèrent à cette personne son identité: cet homme était en fait le créateur de ce kayak programmable hyper sophistiqué, et voulait le tester.